Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog

Nom du blog :
experiences
Description du blog :
Mes expériences amoureuses au fil du temps
Catégorie :
Blog Adultes
Date de création :
18.10.2007
Dernière mise à jour :
15.12.2011

RSS

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or experiences
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· Vacances naturistes
· Femme mure
· Darlina
· Massage
· Sex-shop

· Vacances (suite)
· Nuit d'hôtel
· Maitresse
· Première
· Dimanche et fantasme
· Rencontre angevine
· Très Bien Membré
· Dépucelage
· Petit sexe
· Branlette solitaire

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· Sophie


Statistiques 70 articles


Thèmes

amour bande bonne branlé candaulisme chez couilles échangisme femme femmes homme internet

Derniers commentaires

nous sommes un couple escort tous proche de la grande-motte.m ais si l'envie vous tente un jour de nous rencon
Par angelle, le 15.04.2014

nous sommes un couple escort tous proche de la grande-motte.m ais si l'envie vous tente un jour de nous rencon
Par angelle, le 15.04.2014

s'il y a du monde sur toulouse, faites-moi signe pour constituer un groupe de potes de branle... cumeater@hotm
Par Louis SORDES, le 06.07.2013

sirenia77@hotm ail.fr j'aimerais etre au coeur de l'action! sucer tout le monde! prenez contact avec moi, c'es
Par Mike, le 06.07.2013

tres joliehttp://lu cieepolasjupec ourtehumour.ce nterblog.net
Par lucieepolasjupecou, le 10.05.2013

Voir plus

RSS
Recherche

Lavement de monsieur

Lavement de monsieur

Publié le 07/02/2008 à 12:00 par experiences
Lavement de monsieur
Dimanche après midi Brigitte a ressorti nos jouets et est tombée sur l’ustensile pour faire les lavements. Elle m’a fait remarquer que je n’avais jamais encore essayé et elle s’est mise en tête de m’administrer un lavement sur le champ. Avant que j’aie le temps de protester, elle était déjà dans la cuisine à nettoyer et faire bouillir l’eau et toute exciter à jouer au docteur, elle est allée passer une blouse blanche pour se déguiser en infirmière sexy, nue sous sa blouse comme devrait l’être toutes les infirmières des hôpitaux. Nous avons suspendus le bol d’eau chaude aromatisée à l’huile d’argan au dessus du lit et branché le petit tuyau et le canule avec son robinet. Déshabillé en dix secondes j’étais en position allongé sur le dos, les jambes en l’air maintenues par Brigitte qui s’était gantée de Mappa pour parfaire son rôle. Elle m’a bien doigté l’anus de l’index. J’étais en érection quand elle m’a introduit la canule qui est entrée toute seule. Se faire enculer par ce petit bout de plastique n’est pas désagréable, un peu comme un petit gode. Elle a ouvert le robinet du tuyau et j’ai tout de suite senti l’eau chaude me pénétrer et me remplir l’anus. Je voyais le bol se vider lentement et il fallait que je serre les fesses de peur de tout rejeter. Je n’ai pas tenu longtemps et Brigitte m’a enlevé la canule et serré les fesses en me demandant de me retenir le plus possible. Plus facile à dire qu’à faire, j’ai soudain senti que tout allait partir et j’ai couru aux toilettes la main sur le cul. Ça a été une explosion dès que je me suis assis sur le trône. Pétarade de la flotte qui sortait sous pression et évacuation des gaz dans un bruit de fanfare ! Peu ragoutant quand même. Un lecteur du blog nous demandait si on voulait essayer avec lui. On a refusé gentiment car il faut voir aussi le coté un peu crade et à moins d’être scato, il vaut mieux garder ça dans l’intimité du couple. Deuxième tournée, c’est reparti pour un litre d’eau huilée dans le cul mais là je sais à quoi je m’attends et je commence à apprécier de sentir mes boyaux se réchauffer doucement. J’ai pris un litre sans broncher et sans bouger je me laisse caresser les couilles par Brigitte qui attend derrière moi avec une grande bassine la prochaine vidange. Elle me masse le bide et j’entends les gargouillis dans mes boyaux. Je la préviens de l’éjection imminente, je pousse et après un gros pet, je rejette un jet d’eau dans la bassine. C’est encore meilleur quand ça ressort. J’entends Brigitte m’encourager à tout rejeter et je sors encore de l’eau souillée de merde et quelques crottes. Heureusement qu’on a parfumé la flotte mais Brigitte n’est pas dégoutée et à l’air de dominer son sujet et de manager ça de main de maitre ou plutôt d’infirmière. Je me suis vidé et elle revient avec des lingettes pour m’essuyer le trou du cul. Après un gros baiser elle repart faire chauffer de l’eau pour la troisième tournée.
Je me place à quatre pattes sur le tapis et quand l’eau coule à nouveau dans mon petit trou c’est avec plus de force et en une minute j’ai un litre de rentré. Brigitte remet de l’eau dans le pot et réussi à me remplir doucement un litre supplémentaire. L’eau est plus chaude et je sens le liquide me remplir assez loin comme si les intestins se noyaient. C’est très bon cette sensation et sa masturbation me donne la trique. J’ai la cuvette entre les jambes quand elle ôte la canule et la remplace par son gode. Le trou bien ouvert, je sens l’eau qui ruisselle sur mes cuisses à chaque fois qu’elle enfonce profondément le gode. Le lit est trempé mais je constate que mon trou accepte de mieux en mieux le gode et quand elle le remplace par 4 de ses doigts, je tends le cul en arrière pour lui dire que j’en veux plus. Elle m’écarte le cul avec ses deux mains et je me vide devant ses yeux. Heureusement qu’elle porte des gants Mappa sinon elle aurait les doigts souillés. J’ai le cul grand ouvert quand elle me demande si je veux qu’elle essaye de me « fister » ? C’est un non ferme car je pense que c’est suffisant comme ça et 4 doigts c’est du costaud, même si elle a une petite main. Une demi-heure après je passais encore aux toilettes me vider une dernière fois. J’ai beaucoup aimé, c’est une expérience à renouveler mais par contre j’ai eu du mal à bander et je n’ai pas éjaculé pendant la séance de lavement. J’avais une sensation de grande propreté après ce nettoyage et je n’ai pas eu mal à l’anus après, pourtant Brigitte m’a dit qu’elle n’avait jamais vu mon trou du cul aussi ouvert et quand elle m’a fait voir ses 4 doigts rassemblés en me disant que j’avais ça dans le cul, j’ai été étonné. Il faut que ça reste exceptionnel et je ne voudrai pas être un accro de la pénétration anale mais plutôt une sorte de délire à fantasmes qui nous excite beaucoup quand on en reparle ensuite. En couple, on frise l’extrême mais tant que c’est avec le consentement de l’autre. La prochaine fois on essaiera un lavement ensemble mais dans la salle de bain car on a dormi dans le canapé tellement le lit était mouillé.


:: Les commentaires des internautes ::

Den35 le 11/02/2008
Bonjour et merci de ce blog qui permet de partager et de savoir que nous sommes nombreux à avoir cette affinité pour ces jeux d'eau dont le seul but est de connaitre et de partager un immense plaisir entre adultes consentants et avertis. J'espère que cela sera m'occasion de partager un peu plus cette passion et d'ouvrir à des rencontres. Merci encore


samar le 11/08/2008
1000 et 1 bravo a vous mes chers didier et brigitte ,didier je reve que tu laisserai ton adorable brigitte m'administrai un lavement similaire. a+
Mon blog


bouffecul le 10/11/2009
tiens j'arrete de lire et je vais aller m'en faire 4 ou 5 avec la poire à lavements, ca lavera le plug que je garde dans le cul depuis bientot 4 heures - bises à +